Niveau IV - Formation en accès direct, financée par le Conseil régional GUADELOUPE

Exerçant auprès d’enfants, d’adolescents ou d’adultes en grande difficulté sociale, en situation de handicap ou de dépendance, le moniteur-éducateur (ME) crée les conditions matérielles et relationnelles pour un travail visant la socialisation, l’autonomie et le bien-être des personnes accueillies.

C’est un professionnel de la relation, intervenant toujours au sein d’une équipe pluri-professionnelle, capable d’aider à la préservation ou la restauration de l’autonomie et de l’adaptation sociale des personnes qu’il accompagne au quotidien.

L’exercice de ce métier requiert des grandes capacités relationnelles, le sens de l’organisation et de l’animation des groupes, un goût pour le travail en équipe. La capacité d’investissement et l’engagement personnel sont aussi des conditions nécessaires pour répondre aux multiples situations rencontrées au quotidien.

Le moniteur-éducateur intervient dans les services et établissements relevant de la protection de l’enfance, de la réinsertion sociale ou du secteur médico-social : maison d’enfants à caractère social (MECS), centre d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS), centre d’accueil d’urgence (CAU), établissement et service d’aide par le travail (ESAT), foyer de vie, foyer d’accueil médicalisé, maison d’accueil spécialisée (MAS), Institut médico-éducatif (IME)...

Conditions d’admission :

Etre admis(e) aux épreuves d’admission : 1 épreuve écrite (résumé, mots clefs et commentaire de texte) et une épreuve orale (1 entretien avec un formateur et un professionnel et 1 entretien avec un psychologue)

NB : sont dispensés des épreuves écrites les titulaires du BAC (ou d’un titre admis en équivalence), du diplôme d’état de technicien de l’intervention sociale et familiale (DETISF), du BEATEP spécialité activité sociale et vie locale ou BP JEPS animation sociale, du diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale (DEAVS) ou mention complémentaire aide à domicile, du diplôme d’Etat d’assistant familial et du diplôme d’Etat d’aide médico-psychologique (DEAMP).