Les candidats en Voie Professionnelle doivent être en situation d’emploi et fournir l’autorisation de leur employeur pour subir les épreuves de sélection.

L'éducateur technique spécialisé (ETS) est un travailleur social qui contribue à l'intégration sociale et à l'insertion professionnelle de personnes présentant un handicap ou des difficultés d'ordre social, par l'encadrement d'activités techniques au cours d'une prise en charge éducative et sociale.

L'ETS travaille au sein d'une équipe pluri-professionnelle en lien avec d'autres acteurs sociaux, médicaux, économiques…Il intervient auprès d'enfants, d'adolescents, d'adultes, d'adultes vieillissants handicapés, en situation de dépendance, en souffrance physique ou psychique, en difficulté sociale et familiale, en voie d'exclusion, inscrits dans un processus d'insertion ou de réinsertion.

Les fonctions de l'ETS se déclinent en trois axes interdépendants : l'accompagnement éducatif, la formation professionnelle, l'encadrement de la production. Mettre ses compétences professionnelles à la disposition de personnes en difficulté, voilà qui pourrait résumer le métier d’éducateur technique.

Technique, parce que titulaire d’un savoir-faire professionnel (menuiserie, informatique…) qu’il va s’agir de transmettre, mais éducateur avant tout, puisque la transmission de compétences professionnelles servira aussi de support à la relation éducative.

Aptitudes requises :

Un intérêt pour les problèmes humains et sociaux

Une capacité à travailler en équipe

De la créativité

Le sens des responsabilités

Un engagement personnel

Durée de la formation :

3 ans

1200 heures d’enseignement théorique

1960 heures de formation pratique

Secteurs d’intervention :

46000 éducateurs technique spécialisés exercent leur activité dans les domaines de :

L’action sociale

De la protection judiciaire

Du handicap

De la protection de l’enfance

De la santé

De l’insertion sociale.

Il est employé par les collectivités territoriales, la fonction publique et des associations et structures privées.

Conditions d'accès :

En formation initiale (voie directe) : Etre titulaire d'un Bac. pro, d'un Bac. Technologique, d'un BTS... (Un des diplômes, certificat ou titre professionnel ou technologique homologué ou enregistré au répertoire national des certifications professionnelles au moins de niveau IV).

En situation d'emploi : pouvoir attester de trois ans d'expérience professionnelle et être en situation d'emploi de moniteur d'atelier ou d'éducateur technique spécialisé.
Et être titulaire d'un CAP, d'un BEP...(Un des diplôme, certificat ou titre professionnel ou technologique homologué ou enregistré au répertoire national des certifications professionnelles au moins de niveau V).

Autres conditions particulières :

Possibilité de formation en 2 ans pour les personnes : 
Justifiant de 2 ans d'expérience professionnelle (pour les diplômes de niveau IV)