L’assistant(e) familial(e) accueille habituellement et de façon permanente à son domicile des mineurs et de jeunes majeurs de moins de 21 ans, dans le cadre de la protection de l’enfance, des enfants qui pour des raisons majeures ne peuvent demeurer temporairement dans leur propre famille.

Il exerce sa profession comme salarié des personnes morales de droit public ou de droit privé dans les conditions prévues du code de l’action sociale et des familles ainsi que du code du travail, après avoir été agréé à cet effet par le service de Protection Maternelle et Infantile de son lieu de domiciliation.

L’assistant familial constitue, avec l’ensemble des personnes résidant à son domicile, une famille d’accueil. IL accompagne dans leur vie quotidienne le ou les jeunes en difficultés qui lui ont été confiés. L’assistant familial peut être agréé pour accueillir trois enfants au maximum.

Les assistants familiaux ont des profils très variés : ils peuvent être en couple ou célibataire, avoir des enfants ou pas, vivre en maison ou en appartement, être diplômé ou pas, être un homme ou une femme, vivre en France.

Les nouvelles conditions d’accès à la profession :

Dans le cadre d'un premier contrat de travail suivant son agrément, l'assistant familial bénéficie d'un stage préparatoire à l'accueil d'enfants, d'une durée de 60 heures. Il doit se dérouler dans les deux mois qui précèdent l’accueil du premier enfant. (Les assistants familiaux qui ont déjà accueilli un enfant ne sont pas concernés par ces 60 heures).

La formation :

La formation d'une durée de 240 heures, qui concerne tous les assistants familiaux, doit être obligatoirement réalisée dans un délai de trois ans après le premier contrat de travail suivant l’agrément de l’assistant familial.

Elle s’effectue en alternance :

Elle concerne tout assistant familial agréé après le 28 juin 2005, date de publication de la loi, et tout assistant familial agréé avant cette date qui n’a pas commencé sa formation.

Contenus de la formation :

UF 1 : Accueil et intégration de l’enfant dans sa famille d’accueil

UF 2 : Accompagnement éducatif de l’enfant

UF 3 : Culture professionnelle

La période de formation s’étale sur une période de 18 mois à 2 ans.

A l’issue de leur formation, les assistants familiaux pourront se présenter aux épreuves du diplôme d’Etat d’assistante familiale (DEAF).

En cas de succès à ces épreuves, l’assistant familial titulaire du (DEAF) bénéficiera du renouvellement automatique, et sans limitation de durée, de son agrément, alors que celui qui aura échoué au diplôme, ou qui ne l’aura pas présenté, restera soumis au renouvellement d’agrément tous les 5 ans.

Ce diplôme peut également être obtenu par la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE).